Médecin spécialisé en greffe de cheveux

Biographique du Dr. Pascal Guigui

Docteur Pascal Guigui

Le Docteur Pascal Guigui, Docteur en Médecine, est diplômé de la faculté de médecine de Lyon, diplomé du Collège National de Médecine Esthétique et du diplôme Inter Universitaire Obésité et Vieillissement, Anatomie, Physio Pathologie et Esthétique des Tissus superficiels, membre, ou ex membre de sociétés telles que l’International and European Society of Hair Restoration Surgery, l’Association Française de Médecine esthétique et la Société Suisse de Médecine Esthétique.

Il s’est exclusivement consacré à la pratique de la greffe capillaire, et ce depuis le premier jour de son installation, en avril 1994.

Spécialiste français en microgreffe

Ayant acquis au fil du temps une réputation internationale, et traité des personnalités venues le consulter des quatre coins de la planète, il publie un livre aux éditions de L’Homme « Tout sur la micro transplantation de cheveux » en 2002. Son expertise le conduira en Suisse où à partir de 2004 lui sera confié la direction du département de greffe capillaire de LACLINIC, prestigieuse clinique de chirurgie esthétique sur les bords du Lac Léman.

Il y exercera en alternance avec ses activités parisiennes pendant plus de six années, et fera à cette occasion la connaissance du Professeur Humbert, grand patron de l’un des plus grands services de dermatologie de France, qui lui confiera l’enseignement du chapitre de chirurgie capillaire, mis au programme du diplôme universitaire de dermatologie esthétique de la faculté de Besançon. Etudiant au Collège National de Médecine Esthétique, il y deviendra par la suite, enseignant durant de nombreuses années.

Il quittera LACLINIC en 2011, avec une plus grande expérience encore, pour revenir à Paris, et décidera au début de l’année 2015, après plus de vingt années d’exercice de la chirurgie capillaire, de faire une pause…

Le temps était venu, pour le Docteur Pascal Guigui, de faire un premier bilan de sa vie professionnelle, et de réfléchir sur ce que pourrait être la suite de sa carrière, compte tenu d’une profession devenue plus business que médicale, et donc contraire à ses principes et sa bonne pratique.

Il revient aujourd’hui, après deux années de réflexion, à la pratique de sa spécialité, et vous explique dans une lettre qui vous est personnellement adressée, sa vision pour l’avenir.