FUS-Follicular Unit Strategy

Les 4 propositions de traitement FUS-Follicular Unit Strategy

En envisageant la greffe de cheveux sous le concept FUS,

le Docteur Pascal Guigui a souhaité donner la priorité à la stratégie, rappelant ainsi son souci constant d’agir dans l’intérêt supérieur du patient.

A ce propos, il a imaginé 4 grandes classes de traitement, allant de FUS 1000 à FUS 4000. Il s’agit là des nombres correspondant au nombre de cheveux implantés, et non au nombres d’implants, sachant qu’un implant, encore appelé Follicular Unit, est composé de 1 à 4 cheveux, soit une moyenne de 2 cheveux par implants.

Dans chacun des chapitres FUS, ont été mis en parallèle, nombre de cheveux implantés, nombre d’implants, type de calvitie, et choix des techniques.

Les 4 localisations de traitement FUS-Follicular Unit Strategy

SCALP zone

Dans le cadre de la stratégie FUS, la SCALP zone correspond au choix de la région qui sera réimplantée prioritairement à chaque séance.

Les meilleurs résultats seront toujours obtenus, lorsqu’il aura été décidé du traitement d’une seule zone, qu’il s’agisse de la zone frontale et des golfes, de la zone temporale, du sommet du crâne ou de la zone tonsurale.

Ainsi, à la classification FUS en 4 groupes, qui tient compte du nombre de cheveux qui seront réimplantés, peut être associée cette nouvelle classification, elle aussi, organisée en 4 groupes, qui ne tient compte que de la région qui sera traitée.

SCALP zone 1

Zone frontale et/ou golfes

SCALP zone 2

Zone temporale

SCALP zone 3

Zone du vertex (sommet du crâne)

SCALP zone 4

Zone tonsurale

Zone donneuse et stratégie

Ne jamais oublier que la calvitie est évolutive

Simplement pour rappeler, qu’avant que la science ne remédie à ce problème, les réserves de cheveux sont, au final, extrêmement faibles, et qu’avec ce petit nombre de cheveux, nous devons faire des miracles.

Économiser la zone donneuse est au moins aussi important que la micro- greffe proprement dite

La zone donneuse conditionne en réalité tout le processus de réimplantation capillaire.

Dans ce domaine il n’y a donc pas de petites économies mais seulement de grandes satisfactions d’avoir su anticiper et quelque peu prévoir l’avenir lorsque l’on a pu faire la preuve des risques d’aggravation de la calvitie.

Autant de stratégies différentes que de patient(e)s différent(e)s

La meilleure stratégie ne relèvera pas de la seule décision  d’implanter le plus grand nombre d’implants en une seule séance, et d’une recherche quasi obsessionnelle de la performance.

La seule réflexion qui doit être la nôtre est de savoir comment il peut être possible d’obtenir le meilleur résultat  en économisant un maximum les cheveux constituant la zone donneuse.

Le prélèvement ne doit pas être fait n’importe où

En effet, les cheveux  doivent être obligatoirement prélevés, sauf calvitie parfaitement stabilisée chez un homme ou une femme mûres, dans la zone la plus proche du cou, soit dans la région où les cheveux ne tomberont jamais.

Un prélèvement réalisé trop proche du sommet du crâne, équivaut pour les patients présentant une calvitie évolutive, à prélever des cheveux qui sont programmés pour mourir, ce qui revient, à terme, à réimplanter du vide.

Tous prélèvements par FUT, donc prélèvement d’une bandelette à l’arrière de votre crâne, qui seraient répétés à de trop nombreuses reprises, impliquera de prendre le risque de prélever en position trop haute, et donc de prélever des cheveux à la durée de vie raccourcie.

Toute séance où il sera décidé de réimplanter plus de 1500 implants prélevés par FUE, nécessitera impérativement que ces prélèvements soient effectués sur la partie la plus haute de votre zone occipitale, donc dans une région qui deviendra potentiellement chauve dans le futur.

Il est en effet très facile, pour qui veut s’en donner la peine, d’imaginer combien la réalisation de seulement 500 petits trous peut prendre de place, et plus facile encore de comprendre combien 1000 à 1500 prélèvements d’unités folliculaires sont déjà un exploit, si l’on ne veut pas se retrouver dans une région à risque.

En conclusion, stratégie et adaptation son t les maîtres mots qui doivent qualifier notre discipline.

Il est, ici, plus qu’indispensable de le rappeler, si nous souhaitons des patients toujours plus heureux de leurs résultats.

FUS 1000

Une moyenne de 1000 cheveux implantés

  • Unité folliculaire FU: 1 à 4 cheveux
  • Moyenne d’Unité Folliculaire FU : 2 cheveux
  • Moyenne du nombre d’implants : 500 implants
  • Technique de prélèvement : FUE ou FUT

Recommandations FUE :

  1. Punch de 0,8 à 1mm pour les golfes et la zone frontale.
  2. Punch de 1 à 1,20 mm pour la région du sommet du crâne et de la tonsure où il peut être intéressant, dans certains cas, de recourir à l’implantation de micro-greffons légèrement plus gros (1,25 à 1,50 mm), ou à l’implantation FUE BIFU (BI Folliculaire Unit), qui consiste dans le regroupement de deux unités folliculaires de 0,8 mm dans une même fente, en vue d’obtenir un meilleur résultat en densité et en volume.

Recommandations FUT :

  • Concernant la région du sommet du crâne et de la tonsure, il peut être intéressant, dans certains cas, de recourir à l’implantation FUE BIFU (BI Folliculaire Unit), qui consiste dans le regroupement de deux unités folliculaires de 0,8 mm dans une même fente, après découpe au microscope de la bandelette de peau, ou alors à la découpe au microscope d’implants constitués d’emblée de deux unités folliculaires.

FUS 1000 Chez l’homme

Indications :  calvitie de petite taille ou léger éclaircissement

  • Densification d’une bordure frontale toujours existante
  • Reconstruction d’une petite pointe frontale
  • Comblement de golfes légèrement creusés
  • Densification ou comblement d’une petite tonsure

FUS 1000 Chez la femme

Indications : calvitie de petite taille ou léger éclaircissement

  • Re-densification d’une bordure frontale sur petit front
  • Reconstruction d’une bordure frontale
  • Reconstruction ou re-densification d’une bordure temporale

Ces indications seront toujours portées avec tact et mesure, notamment chez les jeunes patient(e)s qui présentent des signes objectifs d’aggravation de leur perte de cheveux, ainsi que des antécédents de calvitie sévère chez leurs parents ou leurs arrière-grands-parents.

La bordure frontale chez le jeune homme sera toujours consolidée en position haute de sécurité, et non en position basse comme il pouvait l’avoir au moment de l’adolescence ou de sa jeune vie d’adulte.

Chez la jeune femme, la reconstruction de sa bordure prendra comme repère sa position d’origine, et nécessitera au moins deux séances pour arriver à une densité importante.

Les deux techniques FUE et FUT sont adaptées à ce cas de figure sauf pour les patient(e)s présentant un cheveu crépu où la FUE est interdite.

Elles peuvent même être combinées si l’on souhaite préserver une meilleure densité de cheveux au niveau de la nuque.

Le choix des techniques sera laissé à la libre appréciation des patient(e)s, après que le médecin leur ait fait part des avantages et des inconvénients de ces dernières.

FUS 2000

Une moyenne de 2000 cheveux implantés

  • Unité folliculaire FU: 1 à 4 cheveux
  • Moyenne d’Unité Folliculaire FU : 2 cheveux
  • Moyenne du nombre d’implants : 1000 implants
  • Moyenne du nombre d’implants : 1000 implants

Recommandations FUE :

  1. Punch de 0,8 à 1mm pour les golfes et la zone frontale.
  2. Punch de 1 à 1,20 mm pour la région du sommet du crâne et de la tonsure où il peut être intéressant, dans certains cas, de recourir à l’implantation de micro-greffons légèrement plus gros (1,25 à 1,50 mm), ou à l’implantation FUE BIFU (BI Folliculaire Unit), qui consiste dans le regroupement de deux unités folliculaires de 0,8 mm dans une même fente, en vue d’obtenir un meilleur résultat en densité et en volume.

Recommandations FUT

  • Concernant la région du sommet du crâne et de la tonsure, il peut être intéressant, dans certains cas, de recourir à l’implantation FUE BIFU (BI Folliculaire Unit), qui consiste dans le regroupement de deux unités folliculaires de 0,8 mm dans une même fente, après découpe au microscope de la bandelette de peau, ou alors à la découpe au microscope d’implants constitués d’emblée de deux unités folliculaires.

FUS 2000 Chez l’homme

Indications : calvitie de taille moyenne ou éclaircissement localisé

  • Reconstruction complète de la bordure frontale et de la zone frontale
  • Densification de la bordure frontale et de la zone frontale
  • Densification de la bordure frontale, de la zone frontale et des bordures temporales
  • Densification ou comblement d’une tonsure moyenne

FUS 2000 Chez la femme

Indications : calvitie de taille moyenne ou éclaircissement localisé

  • Reconstruction et re-densification d’une bordure frontale sur grand front
  • Reconstruction et re-densification d’une bordure temporale
  • Densification d’une zone frontale éclaircie

Ces indications seront toujours portées avec tact et mesure, notamment chez les jeunes patient(e)s qui présentent des signes objectifs d’aggravation de leur perte de cheveux, ainsi que des antécédents de calvitie sévère chez leurs parents ou leurs arrière-grands-parents.

La bordure frontale chez le jeune homme sera toujours consolidée en position haute de sécurité, et non en position basse comme il pouvait l’avoir au moment de l’adolescence ou de sa jeune vie d’adulte.

Chez la jeune femme, la reconstruction de sa bordure prendra comme repère sa position d’origine, et nécessitera au moins deux séances pour arriver à une densité importante.

Les deux techniques FUE et FUT sont adaptées à ce cas de figure sauf pour les patient(e)s présentant un cheveu crépu où la FUE est interdite.

Elles peuvent même être combinées si l’on souhaite préserver une meilleure densité de cheveux au niveau de la nuque.

Le choix des techniques sera laissé à la libre appréciation des patient(e)s, après que le médecin leur ait fait part des avantages et des inconvénients de ces dernières.

FUS 3000

Une moyenne de 3000 cheveux implantés

  • Unité folliculaire FU: 1 à 4 cheveux
  • Moyenne d’Unité Folliculaire FU : 2 cheveux
  • Moyenne du nombre d’implants : 1500 implants
  • Technique de prélèvement : FUE ou FUT / FUE et FUT

Recommandations FUE

  1. – Punch de 0,8 à 1mm pour les golfes et la zone frontale.
  2. Punch de 1 à 1,20 mm pour la région du sommet du crâne et de la tonsure où il peut être intéressant, dans certains cas, de recourir à l’implantation de micro-greffons légèrement plus gros (1,25 à 1,50 mm), ou à l’implantation FUE BIFU (BI Folliculaire Unit), qui consiste dans le regroupement de deux unités folliculaires de 0,8 mm dans une même fente, en vue d’obtenir un meilleur résultat en densité et en volume.

Recommandations FUT

  • Concernant la région du sommet du crâne et de la tonsure, il peut être intéressant, dans certains cas, de recourir à l’implantation FUE BIFU (BI Folliculaire Unit), qui consiste dans le regroupement de deux unités folliculaires de 0,8 mm dans une même fente, après découpe au microscope de la bandelette de peau, ou alors à la découpe au microscope d’implants constitués d’emblée de deux unités folliculaires.

FUS 3000 Chez l’homme

Indications : calvitie de taille moyenne à grande ou éclaircissement diffus

  • Reconstruction complète de la bordure frontale et de la zone frontale
  • Comblement de la zone frontale + comblement du sommet du crâne
  • Comblement d’une tonsure moyenne + comblement du sommet du crâne
  • Comblement d’une tonsure de grande taille

FUS 3000 Chez la femme

Indications : calvitie de taille moyenne à grande ou éclaircissement diffus

  • Reconstruction et redensification d’une bordure frontale + zone frontale
  • Reconstruction et re-densification d’une bordure frontale + zone frontale + sommet du crâne
  • Reconstruction et re-densification d’une bordure frontale + zone frontale + bordures temporales
  • Densification d’une zone frontale éclaircie + bordures temporales
  • Densification d’une zone frontale + sommet du crâne éclaircis

Ces indications seront toujours portées avec tact et mesure, notamment chez les jeunes patient(e)s qui présentent des signes objectifs d’aggravation de leur perte de cheveux, ainsi que des antécédents de calvitie sévère chez leurs parents ou leurs arrière-grands-parents.

La bordure frontale chez le jeune homme sera toujours consolidée en position haute de sécurité, et non en position basse comme il pouvait l’avoir au moment de l’adolescence ou de sa jeune vie d’adulte.

Chez la jeune femme, la reconstruction de sa bordure prendra comme repère sa position d’origine, et nécessitera au moins deux séances pour arriver à une densité importante.

Les deux techniques FUE et FUT sont adaptées à ce cas de figure sauf pour les patient(e)s présentant un cheveu crépu où la FUE est interdite.

Elles peuvent même être combinées si l’on souhaite préserver une meilleure densité de cheveux au niveau de la nuque.

Le choix des techniques sera laissé à la libre appréciation des patient(e)s, après que le médecin leur ait fait part des avantages et des inconvénients de ces dernières.

FUS 4000

Une moyenne de 4000 cheveux implantés

  • Unité folliculaire FU: 1 à 4 cheveux
  • Moyenne d’Unité Folliculaire FU : 2 cheveux
  • Moyenne du nombre d’implants : 2000 implants
  • Technique de prélèvement : FUE ou FUT / FUE et FUT

Recommandations FUE

  1. Punch de 0,8 à 1mm pour les golfes et la zone frontale.
  2. Punch de 1 à 1,20 mm pour la région du sommet du crâne et de la tonsure où il peut être intéressant, dans certains cas, de recourir à l’implantation de micro-greffons légèrement plus gros (1,25 à 1,50 mm), ou à l’implantation FUE BIFU (BI Folliculaire Unit), qui consiste dans le regroupement de deux unités folliculaires de 0,8 mm dans une même fente, en vue d’obtenir un meilleur résultat en densité et en volume.

Recommandations FUT

  • Concernant la région du sommet du crâne et de la tonsure, il peut être intéressant, dans certains cas, de recourir à l’implantation FUE BIFU (BI Folliculaire Unit), qui consiste dans le regroupement de deux unités folliculaires de 0,8 mm dans une même fente, après découpe au microscope de la bandelette de peau, ou alors à la découpe au microscope d’implants constitués d’emblée de deux unités folliculaires.

FUS 4000 Chez l’homme

Indications : calvitie de grande taille ou éclaircissement généralisé

  • Reconstruction complète de la bordure frontale et de la zone frontale
  • Comblement de la zone frontale et du sommet du crâne
  • Comblement d’une tonsure de grande taille
  • Comblement d’une tonsure de grande taille + comblement du sommet du crâne

FUS 4000 Chez la femme

Indications : calvitie de grande taille ou éclaircissement généralisé

  •  Reconstruction et re-densification d’une bordure frontale + zone frontale
  • Reconstruction et re-densification d’une bordure frontale + zone frontale + sommet du crâne
  • Reconstruction et re-densification d’une bordure frontale + zone frontale + bordures temporales
  • Densification d’une zone frontale éclaircie + bordures temporales
  • Densification d’une zone frontale + sommet du crâne éclaircis 

Ces indications seront toujours portées avec tact et mesure, notamment chez les jeunes patient(e)s qui présentent des signes objectifs d’aggravation de leur perte de cheveux, ainsi que des antécédents de calvitie sévère chez leurs parents ou leurs arrière-grands-parents.

La bordure frontale chez le jeune homme sera toujours consolidée en position haute de sécurité, et non en position basse comme il pouvait l’avoir au moment de l’adolescence ou de sa jeune vie d’adulte.

Chez la jeune femme, la reconstruction de sa bordure prendra comme repère sa position d’origine, et nécessitera au moins deux séances pour arriver à une densité importante.

Les deux techniques FUE et FUT sont adaptées à ce cas de figure sauf pour les patient(e)s présentant un cheveu crépu où la FUE est interdite.

Elles peuvent même être combinées si l’on souhaite préserver une meilleure densité de cheveux au niveau de la nuque.

Le choix des techniques sera laissé à la libre appréciation des patient(e)s, après que le médecin leur ait fait part des avantages et des inconvénients de ces dernières.