Avantages et inconvénients FUT et FUE

Prélèvement FUE d'une unité folliculaire
Illustration d'un prélèvement par bandelette d'une greffe de cheveux

Indications FUT versus FUE

FUT

  1. – Calvitie évolutive
  2. – Cheveux fins
  3. – Cuir chevelu souple
  4. – Zone donneuse de densité moyenne

FUE

  1. – Calvitie plutôt stabilisée
  2. – Cheveux texture intermédiaire ou épais
  3. – Cuir chevelu moyennement souple
  4. Zone donneuse riche

Tous les types de calvitie peuvent bénéficier des deux techniques de micro-greffe de cheveux. Il s’agit ici d’indiquer ce qui parait le plus logique et le plus stratégique, sans oublier l’indispensable prise en compte de la demande du patient.

Avantages FUT

  • Préservation de la zone donneuse.
  • Rapidité du prélèvement et donc raccourcissement du temps opératoire global.
  • Possibilité d’implanter un très grand nombre d’implants en une seule séance, si la densité occipitale est très importante.
  • La découpe de la bandelette au microscope permet d’obtenir des implants de la taille que l’on souhaite, et donc de jouer sur la densité.
  • Densité de la chevelure préservée comme à l’origine au niveau de la zone donneuse, même après plusieurs séances.
  • En post opératoire immédiat, la cicatrice disparait sous la chevelure ce qui rend l’intervention, à ce niveau indétectable. Pas de pansements

Inconvénients FUT

  • Cicatrice longitudinale au niveau du prélèvement.
  • Douleur post opératoire au niveau du prélèvement, plus ou moins importante, jusqu’à quasi inexistante chez certains patients.
  • Implants découpés au microscope qui ne sont pas de taille parfaitement identique.
  • Très grande difficulté à utiliser l’implanteur de Choï du fait de la variabilité de la taille des implants découpés à la main sous microscope.

Avantages FUE

  • Acte plus léger que la FUT, car ne nécessite pas d’avoir recours au bistouri.
  • Micro cicatrices circulaires, invisibles après le premier ou deuxième prélèvement.
  • Idéal pour le traitement de petites localisations dégarnies comme les bordures frontales, les golfes, les bordures temporales et les petites tonsures.

Inconvénients FUE

  • Non préservation de la zone donneuse.
  • Impose un prélèvement beaucoup plus étendu que dans la FUT, pour obtenir un nombre d’implants souvent équivalent. 
  • Risque de dépasser les doses d’anesthésiques locaux autorisées. 
  • Risque de densité médiocre si cheveux fins et unités folliculaires constituées d’un seul ou de deux cheveux.
  • Nécessité d’utiliser parfois des punchs de diamètre supérieur à 0,8mm et donc risque, à terme, de cicatrices plus visibles.
  • Deuxième séance et séances ultérieures souvent plus difficiles du fait de la présence d’une fibrose cicatricielle diffuse.