FUE – Follicular Unit Extraction

originales-site-perso-3 Définition :

Follicular Unit Extraction ou FUE, signifie que la récolte des cheveux se fera, sous anesthésie locale, par l’extraction, une à une, des unités folliculaires à l’arrière de la nuque.

Il s’en suivra autant de petites cicatrices microscopiques, le plus souvent indétectables après la première séance.

Historique :

Cette technique de prélèvement que l’on décrit comme quasi révolutionnaire, remonte en réalité à la nuit des temps puisqu’il y a déjà plus de cinquante ans, les prélèvements de cheveux étaient réalisée de la même manière, mais à l’aide d’instruments circulaires de 3, 4 ou 5 millimètres, qui avaient pour conséquence la création d’importantes cicatrices.

Avantages et inconvénients:

Remise au gout du jour du fait de sa miniaturisation (prélèvements inférieur ou égal à 1mm), cette technique se révèle particulièrement intéressante du fait de son mode opératoire particulièrement soft, notamment pour ce qui concerne le prélèvement, évitant la classique rançon cicatricielle due au prélèvement par bandelette de peau, ainsi que la douleur post opératoire, dans le cas présent, le plus souvent inexistante. C’est là ses deux plus grands avantages.

Cette technique de micro greffe de cheveux permet donc au patient de se retrouver dans un contexte aussi confortable que s’il devait se rendre chez son coiffeur, et devrait annuler toute appréhension quant à la réalisation de l’acte. A conseiller donc à tous les anxieux, sous réserve que l’indication soit malgré tout la bonne.

Son plus grand désavantage est la non préservation de la zone donneuse, soit la nécessité de prélever, au minimum, sur une hauteur de 10 cm de haut sur 20 cm de large, si l’on veut se donner la chance de récolter un grand nombre d’implants. Les prélèvements encore plus généreux, soit sur 15cm de haut ou plus, font courir le risque au patient, dans le cas d’une calvitie évolutive, d’une éventuelle chute des cheveux greffés à plus ou moins long terme, du fait que ces cheveux auraient été prélevés dans  une région fragile.

                                                                             La technique :

FUELe prélèvement consiste en des micro forages, à l’aide de micro instruments, réalisant autant de micro trous, d’où seront extraits des micro implants de 1 à 3 cheveux qui constituent ce que l’on appelle l’unité folliculaire.

Pour réaliser ce prélèvement, il sera nécessaire de raser en partie ou intégralement le crâne. Cela implique souvent une éviction sociale de quelques jours à quelques semaines selon l’emploi et la personnalité de chacun, ce qui peut poser problème à celles ou ceux qui souhaiteraient reprendre leurs activités professionnelles dans un très court délai.

Les indications :

La micro greffe de cheveux par la technique FUE permet le traitement de toutes les formes de calvitie, mais s’adresse préférentiellement aux petites calvities, ou calvities moyennes, plutôt stabilisées, ne nécessitant pas plus de 1000 à 1500 implants en une séance, soit 2000 à 3000 cheveux en moyenne. Cela vaut en général pour des hommes ou des femmes ayant dépassé la cinquantaine, ou des patients plus jeunes, présentant une très grosse densité de cheveux au cm2 au niveau de la zone donneuse, ou/et des signes patents montrant que la calvitie évolue sur un mode lent.

Conclusion :

La FUE est une technique interessante notamment pour le traitement de calvities de petite taille, et plutôt stabilisées.  Elle présente l’avantage d’une totale légèreté, de suites opératoires sans douleurs, d’une faible, voire très faible rançon cicatricielle, au moins après la 1ère séance, et place littéralement le patient dans un contexte aussi confortable que s’il devait se rendre chez son coiffeur.