Catégories
CALVITIE ET STRATEGIE

FUS : une approche stratégique de la greffe de cheveux

La calvitie touche de nombreux hommes et de nombreuses femmes. Certes, perdre ses cheveux n’a rien de mortel. On peut vivre en bonne santé avec un crâne dégarni. Mais il demeure un problème esthétique. Et d’estime de soi. D’où la volonté de lutter contre ce phénomène par tous les moyens. Une façon efficace d’y parvenir réside dans la greffe de cheveux. Selon différentes techniques FUE ou FUT qui se sont très largement popularisées. Cependant, au-delà des techniques, demeure le patient. C’est-à-dire un être humain dont la problématique est unique. Le docteur Pascal Guigui, attaché à la déontologie médicale, a donc mis en place une nouvelle approche. Une approche basée sur la prise en compte et le suivi du patient. Dont les fondements sont stratégiques. Nous allons, ici, vous expliquer les principes de cette approche. Une approche nommée FUS pour Follicular Unit Strategy.

La greffe de cheveux et la stratégie

La stratégie FUS consiste dans la prise en considération d’un facteur simple. La perte de cheveux et la calvitie sont évolutives. Partant de ce principe le protocole de traitement ne peut relever d’un processus standardisé.

Les bons résultats ne peuvent découler que d’un protocole réalisé sur mesure.

On ne traite pas une perte cheveux à 25 ans comme à 50 ans. On ne traite pas une perte de cheveux localisée comme une perte de cheveux généralisée. On ne traite pas tout simplement sans réfléchir à l’avenir esthétique du patient.

Ce qui doit être beau aujourd’hui doit l’être aussi demain.

Enfin on ne traite pas sans se soucier du capital cheveux, excessivement limité pour toux ceux qui perdent les cheveux.

FUE et FUT sont toutes deux des techniques de prélèvement qui présentent des avantages et des inconvénients. Mais il ne fait aucun doute que la FUT est la technique qui préservera le mieux la zone donneuse.